P.N.I.

1998-99, sur , Série en 30 pièces, 109 x 83 cm

Les images qui flottent sur le papier de grande taille ressemblent à des visages humains. Mais en réalité elles sont constituées de portraits publiés dans des magazines ou des journaux dont les parties du visage ont été découpées, puis ensuite collées sur des socles en argiles en forme de tête humaine. Yeux, nez, bouche à la limite du déséquilibre. Les parties du visage ont donc pris leurs distances avec celles de leur propriétaire. En outre, l’image est photographiée en ménageant un flou à la limite de discernable, pour divertir de l’habitude visuelle humaine d’identifier autrui et de reconstituer une identité à son gré, associée au danger qui s’y cache. Le titre, abréviation de « Portrait Non Identifié », est un néologisme de l’artiste. La série, qui fait pendant à « C.V.N.I. » dans laquelle le grain est amplifié, est au contraire réalisée dans une texture lisse à grain très fin, rendue possible par une technique de tirage spécifique.

http://yukionodera.fr/fr/works/p-n-i/trackback/ http://yukionodera.fr/fr/works/p-n-i/
Paris