Oiseaux

1994, sur , Série en 30 pièces, 115 x 115 cm (et 60 x 50 cm)

L’instant de l’envol des oiseaux, en sursaut dans tous les sens, est photographié au bord de la fenêtre d’un appartement parisien. Les ailes des pigeons qui se superposent sont prises en plein image, afin d’enfermer en un instant le mouvement des grands battements d’ailes irréguliers ainsi que l’air troublé par ces battements. Les mouvements violents attirent d’abord l’œil du spectateur, qui par la suite imaginera le parcours éventuel de ces oiseaux dans le ciel gris parisien qui s’étend en arrière plan. Comme « La liquide et le verre », la série essaie de montrer non les oiseaux dans leur substance mais leurs mouvements.
La série fait partie du triptyque Down, exposé dans trois galeries tokyoïtes en 1995.

http://yukionodera.fr/fr/works/birds/trackback/ http://yukionodera.fr/fr/works/birds/
Paris