Eclipse annulaire

2007, , Série en 3 pièces, 240 x 152 cm (et 121 x 80 cm)

Sa première série en , présentée lors de l’exposition Japan caught by camera au musée de Shanghaï 2007. Les tirages ont été réalisés en Chine, huit personnes travaillant à la main pour préparer les écrans puis encrer trente-huit passages grand format. Onodera s’est attaqué à la technique sérigraphique en prenant conscience de l’avènement de l’ère post argentique. Le titre « éclipse annuaire » désigne à l’origine le fin halo produit par le Soleil passant derrière la Lune ; notre attention est ainsi attirée sur l’espace situé entre visible et invisible. Les motifs contrastent par rapport à ceux de Transvest, autre série de silhouettes, quoique plus statique. Pour cette série-ci, les silhouettes sont celles d’humains et d’animaux en mouvements vifs, auxquelles s’ajoutent des éléments festifs tels que feux d’artifice, néons ou confettis. Humains et animaux affrontés ou tordus à l’extrême font allusion à la nature des relations entre les hommes et le monde qui les entoure.

http://yukionodera.fr/fr/works/annular-eclipse/trackback/ http://yukionodera.fr/fr/works/annular-eclipse/
Paris